"> Kuelap: Restos Pre-Inca – Voyage au Pérou

Kuelap: Restos Pre-Inca

QUE FAIRE À CHACHAPOYAS?

Avez-vous déjà entendu parler de Chachapoyas? Avant d’arriver à nouveau au Pérou, nous oui ! Ce n’est pas une destination qu’on évoque en parlant du pays, et pourtant, elle le mérite. Après avoir vécu presque 33 ans au Pérou, j’ai voulu en savoir plus sur cette ville, cette région, cette civilisation.

La province de Chachapoyas se trouve au nord du pays, le long de la Cordillère des Andes à 2334 mètres d’altitude. Son nom signifie « hommes des nuages » en raison de la brume, très présente dans la région. On estime que la civilisation Chachapoyas remonte aux environs du 8e siècle. Leur croissance prit de l’ampleur vers le 11e siècle et ils vécurent leur apogée jusqu’à leur conquête par les Incas puis les conquistadors Espagnols.

C’est donc avec une grande curiosité que nous nous sommes rendus dans ces terres lointaines, à la découverte du peuple Chachapoyas.


Votre voyage sur mesure au Pérou.        1968 avis voyageurs 9.9 / 10

Idée de voyage dans la Cordillère des Andes au Pérou en 19 jours

Amoureux de la nature et des grands espaces, voyagez au cœur du nord des Andes Péruviennes pour des paysages à couper le souffle ! Entre les célèbres sites archéologiques et les villages typiques de la Vallée Sacrée, appréciez les dégradés de couleurs qu´offrent les terrasses pre-Incas et Incas avant de prendre de la hauteur dans la Cordillère Blanche et noir et de se laisser impressionner par la couleur des lagunes et des paysages encore insoupçonnés de la région nord et sud du Pérou. Si vous souhaitez acheter un souvenirs: Tenez une idée de prix 19 jours au Pérou (Sud & Nord) JE DEMANDE UN DEVIS Niveau : Tranquille moderé.  Randonnée / trek / Paysages / Destinations gastronomiques


Jour 1 : Lima

Accueil à l’arrivée de votre vol international à l’aéroport Jorge Chavez, à Lima et transfert en transport privé à l’hôtel Temps de transporte terrestre : 45 mins. Un représentant francophone vous attendra à l’aéroport et vous remettra vos documents de voyage. Nuit à l’hôtel & Repas inclus :    Dîner  


Jour 2 : Lima – Cusco

Petit-déjeuner Petit-déjeuner. Visite guidée d’une demi-journée de la capitale péruvienne. Découverte des quartiers coloniaux du centre ville en passant par la Plaza San Martin et la Plaza Armas et visite du Couvent San Francisco et de ses catacombes.

Transfert à l’aéroport de Lima et formalités d’enregistrement sur un vol de ligne régulière à destination de Cusco : airplane  1 heure. Transfert à l’hôtel en Vallée Sacrée. Temps de transporte terrestre : 1 heure. Votre Repas inclus :  Dîner


Jour 3 : Cusco – Chinchero – Maras – Moray – Vallée Sacrée.

Petit-déjeuner Petit-déjeuner. Départ à 9h du matin en véhicule privé pour une journée consacrée à la découverte de la Vallée Sacrée.

Première étape, le village colonial de Chinchero pour y visiter l’église coloniale et les ruines attenantes. Continuation vers Maras : des salines en pleine Cordillère ! Puis, poursuite de l’excursion vers site culturel de Moray, ancien laboratoire agricole inca. Route de retour vers votre hôtel en Vallée Sacrée. Billet Touristique Complet inclus.

Le BTC donne accès pour 10 jours aux sites de Sacsayhuaman, Q’enqo, Puka Pukara, Tambomachay, Pisac, Ollantaytambo, Chichero, Moray, Tipon, Pikillacta, le monument de Pachacuteq, le musée du site de Qorikancha, le musée d’art contemporain et le musée régional de Cusco. & Repas non inclus :   Dîner  Le guide retourne à Cusco à la fin des visites. Nuit à l’hôtel.


Rails du train en Vallée sacrée Jour 4 : Machu Picchu

Petit-déjeuner Petit-déjeuner. Départ en véhicule privé vers la gare d’Ollantaytambo. Vous embarquez à bord d’un train pour Aguas Calientes, point de départ pour le Machu Picchu. Train le matin.

Note : La compagnie de train autorise les voyageurs à transporter une valise cabine de 8 kilos maximum par personne. Montée en navette pour rejoindre la citadelle du Machu Picchu: 09H00 / Temps de trajet : 30 minutes. Machu Picchu est une ancienne cité inca du XVe siècle au Pérou. Abandonnée lors de l’effondrement de l’empire inca, la ville sacrée des Incas, oubliée durant des siècles, est considérée comme une œuvre maîtresse de l’architecture de cette civilisation. Elle fut dévoilée par l’archéologue américain Hiram Bingham en 1911. Enfin le site fait partie de tout un ensemble culturel et naturel connu sous le nom de « Sanctuaire historique de Machu Picchu ». A 10h : Visite du site du Machu Picchu avec votre guide de site (environ 2h30). Vous embarquez à bord d’un train pour Ollantaytambo. Train l’après-midi. Accueil à la gare d’Ollantaytambo et transfert jusqu’à l’hôtel en Vallée Sacrée. Repas non inclus :  Dîner  Nuit à l’hôtel.


Pisaq Jour 5 : Vallée Sacrée – Pisac – Sacsayhuaman

Petit-déjeuner Petit-déjeuner. Départ à 8h du matin en véhicule privé pour une journée consacrée à la découverte de la vallée sacrée.

Première étape, les ruines de Pisac, un de des sites majeurs de la culture inca avec différents quartiers (administratif, religieux, militaire) parsemés dans la montagne. Vous observerez les importantes terrasses destinées à l’agriculture et protégeant de l’érosion. Promenade sur le marché coloré artisanal.

Continuation jusqu’à Sacsayhuman et visite du site archéologique. Le site offre un très beau panorama sur Cusco et les montagnes avoisinantes. Retour à Cusco et transfert à l’hôtel. Le guide retourne en vallée au début des visites. Repas non inclus :  Dîner  Nuit à l’hôtel en Cusco.


Jour 6 : Cusco

Petit-déjeuner Petit-déjeuner. Départ pour une demi-journée consacrée à la découverte du centre historique : visite du Qoricancha (Temple du Soleil), et de la Cathédrale qui compte de nombreux tableaux de l’Ecole Cusquenienne et de nombreux trésors d’orfèvrerie, d’argent et de pierres précieuses. Balade dans le quartier de San Blas et ses rues typiques. Note : Le Qoricancha est fermé le dimanche matin. Après-midi libre à Cusco, nombril du monde inca.

Suggestions : Les temps libres à Cusco sont généralement appréciés pour ses possibilités de balade à pied dans les nombreuses petites rues pavées de la ville. Vous pouvez également profiter de ce moment pour effectuer vos derniers achats de souvenirs : entre vêtements, bijoux et décoration, ce n’est pas le choix qui manque à Cusco ! Repas non inclus :  DînerNuit à l’hôtel en Cusco.


 

Jour 7 : Cusco – Lima – Chachapoyas (nord du Pérou)

Petit-déjeuner Petit-déjeuner. Transfert depuis votre hôtel à l’aéroport de Cusco. Votre représentant francophone vous accompagnera à l’aéroport. Vol à destination de Lima. Ensuite vous rependra un autre vol à destination de Jaen. Accueil à votre arrivée à l’aéroport de Jaen. Repas de midi non inclus : Dîner Ensuite il y a un Trajet en bus (4h) tout confort à destination de Chachapoyas et votre Dîner inclus Nuit à l’hôtel.


Jour 8 : Catarata Gogta

Petit-déjeuner Petit-déjeuner. Suggestion : Départ en voiture privée et ensuite se rendre à pied avec un guide locale pour la catarata de Gocta, l’une des plus hautes du monde avec 771 m de hauteur. Vous pourrez observer une flore (broméliacées, orchidées, fougères géantes, palmiers) et une faune (singes, toucans, perruches) très riches. Temps de marche : 4-5h aller-retour. Repas de midi no inclus : Dîner Ensuite il y a un trajet en bus de retour tout confort à destination de Chachapoyas et votre Dîner inclus Nuit à l’hôtel.


Jour 9 : Chachapoyas

Petit-déjeuner Petit-déjeuner. Départ depuis Chachapoyas en véhicule privé en direction de la forteresse de Kuelap, célèbre site archéologique chachapoya aux murailles de 600m de long et 20m de haut. C’est l’héritage préhispanique le plus connu de la région mais aussi le plus imposant. Vous visiterez la forteresse, construite aux environs de 500 ap. J.-C., et située à 3000m d’altitude sur un plateau qui domine la vallée de l’Utcubamba. Une atmosphère unique règne dans les ruelles de cette citadelle encore enveloppée par la végétation tropicale.

Continuation jusqu’au village de San Bartolo d’où commence la marche pour atteindre le site de Revash. Ce complexe funéraire chachapoya se compose de mausolées (chullpas) de 1, 2 et 3 étages, décorés par de nombreuses peintures ocre-rouges. Une atmosphère quasi mystique se dégage de ce petit « village de morts ». Temps de marche: 1h (aller-retour). Continuation en transport privé jusqu’à Leymebamba. Repas de midi no inclus : Dîner et votre Dîner inclus Nuit à l’hôtel. Note : Maintenance du téléphérique de Kuelap susceptible d’intervenir le lundi.


Jour 10 : Leymebamba

Petit-déjeuner Petit-déjeuner. Le matin, visite du musée de Leymebamba qui abrite plus de 2000 pièces archéologiques dont les 220 momies découvertes dans les mausolées de la lagune des Condors.

Le musée se caractérise aussi par la présence d’une pépinière d’orchidées et de plantes endémiques. Puis, départ en véhicule privé pour Cajamarca. En chemin, vous passez par Celendin, célèbre pour sa confection de chapeau de paille.

Arrivée à Cajamarca en fin d’après-midi et transfert à l’hôtel. Nuit à L’hôtel. Repas de midi no inclus : Dîner  et votre Dîner inclus Nuit à l’hôtel.


Jour 11 : Cajamarca

Journée consacrée à la visite de Cajamarca et ses alentours.

Petit-déjeuner Petit-déjeuner. Le matin, nous nous rendons au site de Cumbe Mayo avec sa « forêt de pierres », connu pour son aqueduc de plusieurs kilomètres taillés dans la roche à plus de 3500m d’altitude avec son énigmatique croix ainsi que sa grotte couverte de pétroglyphes. Continuation vers les « Ventanillas de Otuzco », niches funéraires pré-inca creusées dans la roche.

L’après-midi, visite de la fameuse « chambre de la rançon», salle où Atahualpa fut emprisonné avant la chute l’empire inca, unique vestige restant de cette époque. Balade dans la ville, en passant par la place centrale, l’église de Bélen, le Musée d’archéologie et la cathédrale. Retour à l’hôtel à Cajamarca. Repas de midi no inclus : Dîner  et votre Dîner inclus Nuit à l’hôtel.

Note : La majorité des sites du centre ville de Cajamarca sont fermés le dimanche après-midi et lundi. Nuit à L’hôtel.


Jour 12 : Cajamarca – Chota

Petit-déjeuner Petit-déjeuner. Suggestion : Départ en voiture privée pendant 3h. Vous pourrez observer sur la route des oiseaux ainsi que Yanacocha: les lagunes vs les mines. Du regard des hommes et des femmes qui constituent l’horizon multicolore du Bien Vivre. Repas panier de midi  inclus : Dîner et votre Dîner inclus Nuit chez l’habitant.


Jour 13 : – Chota, leurs modes des vies & sa gastronomie

Petit-déjeuner chotano: typiquement local Petit-déjeuner.

Situation géographique: La Ville de Chota est situé dans la partie centrale de la province, dans la région nord
andine du Pérou. Sa capitale est située sur le plateau d’Acunta à 2 388 mètres d’altitude et à 150 km au nord de Cajamarca et à 219 km à l’est de Chiclayo, Lambayeque.
Les saisons des pluies vont de novembre à avril, et ses saisons sèches de mai à octobre. La température moyenne est de 17,8 ° C.


Suggestion : Départ à pied avec un guide locale. Vous pourrez observer sur la route du regard des hommes et des femmes qui constituent l’horizon multicolore de tissage, le savoir vivre, et ainsi que vous pouvez participer dans différents activités locales:

1) Préparer Le Cuy:

Le cochon d’inde est un classique des Andes. Préparé de plusieurs façons, depuis l’époque de l’empire inca, il est le plus souvent présenté grillé, avec des pommes de terre sautés, avec de l’ail, des épices et du sel. Beaucoup de protéines et très peu de gras, voilà un aliment qui a de l’avenir! On le trouve également sous forme de ragoût avec le Pepián de Cuy.

2) La chochoca

C’est une soupe (farine du mais sec) avec des pommes de terre plus de la volaille ou avec du fromage. Elle a un aspect très appétissant, mais lorsqu’elle est bien préparée, c’est un pur délice.

3) El sancochado

Aussi appelé « sancochado », est soupe ultra réconfortante avec des morceaux de bœuf, d’agneau et de porc, avec chou, pommes de terre, patates douces, pois chiches, riz, yucca (manioc), avec poires et pêches. Qui dit mieux?

4) Olluco con carne

Du quechua ulluku, l’olluco est un tubercule ressemblant un peu à la pomme de terre (les tubercules ont souvent l’air cousins de toute façon). Le plat est un mélange de viande de bœuf ou de lama (dans le sud du Pérou) avec d’ollucos, de la pomme de terre, de l’ail, oignon, persil, origan, cumin, paprika et aji jaune.

5) La chicha morada

La chicha morada est une boisson non alcoolisée fabriquée à base de maïs violet, l’une des diverses variétés de maïs péruviens. Boisson familiale par excellence, et bon marché, elle est très demandée aux tables de restaurants. Suivant la saison ou la température, elle est bue chaude ou bien très fraîche (éventuellement avec des glaçons ou du jus de citron pressé).

Quels sont leurs Traditions et coutumes à Chota?

1) Se faire coiffer

Coupe de cheveux ou Landaruto. Ce sont des retrouvailles en famille. Ceci est célébré quand il s’agit de couper les cheveux d’un garçon ou fille de 3 à 4 ans pour la première fois. Pour effectuer cette cérémonie, les parents choisissent préalablement les parrains de leur sympathie et choisissent la date du landaruto. Lorsque le jour fixé arrive, les parents se préparent en sacrifiant leurs animaux tels que les cochons d’Inde, les poulets, les canards, etc. Les parrains, parents et invités arrivent dans l’après-midi. Après avoir bu quelques verres et dansé les Huanos et Marineras traditionnels, la coupe de cheveux du garçon ou de la petite fille est effectuée.

2) Les mariages traditionnelles de la province de Chota.

Les mariages diffèrent dans les conséquences matérielles de l’engagement matrimonial (droits et obligations des époux, modalités de rupture, solidarités de dettes…) Le coronavirus, voile noir sur les mariages estivaux

Si aucun mariage ou presque n’est célébré durant le confinement, l’après-30 juin ne s’annonce pas forcément plus radieux pour les futurs mariés. Selon les professionnels, environ 80 % des mariages sont célébrés entre fin mars et septembre. Or avec le temps, tout a changer.

Un mariage à cheval ? En tant que cavalier, bien sûr que vous y avez tous pensé ! Et pourquoi ? Tout simplement parce que nos bêtes on veut qu’elles soient présentes ce jour là ! Et aussi parce que ça en jette ! Voici les raisons de se marier à cheval ! Qui dit mariage, dit photographe. Alors qui dit mariage à cheval, dit photographe au taquet et qui prend des photos du feu de Dieu !  

Un bon Repas de midi  inclus : Dîner et votre Dîner inclus Nuit chez l’habitant.


Musée de Kuntur Wasi

Jour 14 : Chiclayo la cité de l’amitié

Petit-déjeuner chotano: typiquement local Petit-déjeuner. Départ en véhicule privé pour Chiclayo (environ 5 heures de route).

En route visite privée avec guide francophone, un imposant site archéologique occupé depuis 1000 av. J.-C. et où plusieurs cultures se sont succédées. Il contient un admirable complexe cérémoniel formé par des plates-formes superposées sur lesquelles se dressent les vestiges d’un temple pyramidal. Il y a aussi des monolithes représentant des personnages mi-hommes, mi-félins.

C’est sur le site de Kuntur Wasi que sept tombes de figures d’élite ont été découvertes, accompagnées de céramiques fines, d’ornements de pierre et de coquillages et d’objets en or. Après une promenade sur le site archéologique, visite du musée du site (fermé le lundi), où sont exposées les pièces d’or découvertes.

Continuation vers Chiclayo, transfert à l’hôtel. Nuit à l’hôtel. Repas panier de midi  inclus : Dîner et votre Dîner inclus


Jour 15 : Chiclayo essentiellement archéologique.

Petit-déjeuner chotano: typiquement local Petit-déjeuner. Journée consacrée à la visite des musées et sites aux alentours de Chiclayo, une destination essentiellement archéologique.

Le matin, excursion à l’impressionnante nécropole de Huaca Rajada, centre funéraire de la culture Mochica où ont été découvertes de nombreuses tombes, notamment celle du seigneur de Sipan, personnage de l’élite Moche. Visite du musée du site.

L’après-midi, visite du Musée Tumbas Reales, qui compte une intéressante collection de bijoux trouvés sur les tombeaux. Sans doute le plus beau musée de tout le pays ! Poursuite par la visite du complexe archéologique de Túcume, « la Vallée des Pyramides » de la culture Lambayeqye, à 40 minutes de Chiclayo. Possibilité de monter au mirador, d’où vous apercevez la forêt de Pomac. Repa de midi no inclus : Dîner  et votre Dîner inclus Nuit à l’hôtel.

Note : le musée Tumbas Reales Sipan est fermé le lundi.


Jour 16 : Chiclayo – Trujillo

Petit-déjeuner Petit-déjeuner. Matinée consacrée à la visite panoramique du centre de Chiclayo : la Cathédrale, le Palacio Municipal et le Marché aux herbes médicinales.

Arrêtez-vous devant les étals des herboristes et des sorciers guérisseurs « brujos », chargés de plantes séchées, d’os, d’organes d’animaux et autres pouvoirs curatifs. Ils sont utilisés par les chamans lors des cérémonies de guérison. Transfert à votre hôtel.

Départ en véhicule privé pour Trujillo, en cours de route vous visitez le site d’El Brujo (site archéologique de la culture mochica aux fresques hautes en couleur).

C’est ici qu’en 2006 les archéologues ont découvert pour la première fois une tombe d’une femme gouvernante qu’on a appellé la dame de Cao. Visite du musée et continuation sur Trujillo. Transfert vers votre hôtel. Repas de midi  non inclus : Dîner et votre Dîner inclus Note : 5 heures de route environ. Nuit à l’hôtel.


Jour 17 : Trujillo

Petit-déjeuner Petit-déjeuner. Excursion d’une journée pour visiter les principaux sites archéologiques aux alentours de Trujillo.

Départ en direction des temples Moches pour visiter le temple de la lune (Huaca de la Luna), centre religieux de la culture Mochica construit durant le Ve siècle. Après avoir visité le musée dédié au site, vous observerez les impressionantes peintures murales du temple.

A 13h30, vous assistez à un spectacle de chevaux de paso péruviens, accompagné d’une démonstration de la marinera , danse originaire de la côte nord du Pérou.

Dans l’après-midi, départ pour le site de Chan Chan, ancienne capitale de l’empire Chimu (XIIIème siècle) construite en adobe et visite du palais Nik-An. La cité de terre (en adobe) de Chan Chan fut construite entre 850 et 1470 ap. J.-C., et fut une capitale impériale jusqu’à sa conquête par l’Empire Inca au xve siècle.

En fin de journée, cap sur le village de pecheurs de Huanchaco. Possibilité d’observer les pécheurs et leur embracations traditionnelles, les Caballitos de Totora , construits à base de roseaux.

Retour sur Trujillo. Repas de midi  non inclus : Dîner et votre Dîner inclus  Nuit à l’hôtel.


Jour 18 : Trujillo – Lima

Petit-déjeuner Petit-déjeuner. Matinée consacrée à la visite du centre de Trujillo, ville de « l’éternel printemps ».

Visite des principaux lieux d’intérêts touristiques de la ville à pied : la Place d’armes, la rue Pizarro, la place El Recreo, la maison Urquiaga, l’église de la Merced, le palais Iturregui, la maison de l’Emancipación et la Cathédrale. (2 heures et demie).

Note : Visite de la ville de Trujillo non réalisable le dimanche après midi. Transfert depuis votre hôtel vers l’aéroport de Trujillo.

Vol à destination de Lima. Accueil à votre arrivée à l’aéroport de Lima et transfert à l’hôtel. En début de soirée, départ pour une visite de nuit de la Huaca Pucllana, un centre administratif et cérémoniel construit en adobe occupé entre les années 200 et 1400 par les cultures Lima, Wari et Ychsma. Bénéficiez d’une atmosphère d’exception grâce au système d’illuminations. Repas de midi  non inclus : Dîner et votre Dîner inclus  Nuit à l’hôtel. Note : Les visites de nuit ont lieu du mercredi au dimanche.



Plaza de barrancoJour 19 : Lima

Petit-déjeuner Petit-déjeuner. Balade avec guide francophone dans le quartier bohème de Barranco pour découvrir sa charmante architecture et ses maisons colorées. Entre boutiques de créateurs, street-arts et demeures coloniales, vous trouverez à Barranco plusieurs univers en fusion et Déjeuner non inclus

Trois heures avant le décollage, transfert à l’aéroport Jorge Chavez de Lima. Fin de voyage avec Machu Picchu Pérou. Notes: Tous les transferts sont en transport privé.


Voici ce qu’il y à faire et à voir à Chachapoyas.

Sommaire

  • Guide de Chachapoyas
  • Que faire à Chachapoyas?
  • Comment se rendre à Chachapoyas?
  • Où dormir à Chachapoyas?
  • Faut-il passer par une agence ?
  • Quoi apporter à Chachapoyas?
  • Quand visiter Chachapoyas?
      • Avec téléphérique: prendre un colectivo du Terminal Terrestre de Chachapoyas jusqu’à Nuevo Tingo (départs chaque heure, trajet 1h-1h30, 19 soles l’aller). À Nuevo Tingo, marchez jusqu’à Estacion de Embarqueet achetez le billet du téléphérique (40 soles, gardez le bien). Un minibus vous emmènera jusqu’à la plateforme de départ. Le trajet en téléphérique dure 20 minutes et offre une vue magnifique sur les environs.
      • Sans téléphérique: si vous voulez plutôt marcher jusqu’en haut, vous devez vous rendre en bus à Tingo (Viejo) pas Nuevo Tingo. De là, vous pourrez commencer l’ascension à pied jusqu’à Kuelap. Commencez tôt le matin car il faut compter environ 4h de montée, n’oubliez pas des snacks et de l’eau car il n’y a rien en chemin. Si vous êtes fatigués, il y a aussi l’option de revenir en téléphérique.
      • Une fois en haut vous devez payer 40 soles l’entrée à Kuelap. Comptez environ 2h pour visiter Kuelap.D’ailleurs si vous avez envie de faire un trek à Chachapoyas, le Trek de Gran Vilaya passe par Huaylla Belen. Gran Vilaya est un ensemble de sites archéologiques répartis dans la vallée, un lieu aussi important pour les Chachapoyas que l’était la Vallée Sacrée pour lesIncas!Carte touristique de Chachapoyas

        1. Le site archéologique de Kuelap

        Après une bonne nuit de repos, on vous propose de se rendre à Kuelap (à 3000m d’altitude) grand incontournable de Chachapoyas.

        La « forteresse de Kuelap », qui devait plutôt être une ville fortifiée, était le lieu le plus important de la civilisation Chachapoyas. D’ici, on pouvait observer toute la vallée et surveiller les environs. La vue y est imprenable ! On dit que sa position, en hauteur par rapport au reste de la vallée, lui conférait une symbolique sacrée car elle était près des dieux et des astres.

        Les historiens estiment que c’était un centre administratif et religieux. Le complexe était composé de 420 bâtiments, où seules les familles riches pouvaient résider. En effet, vivre en altitude, proche des dieux, était un privilège réservé à l’élite. On peut observer plusieurs constructions rondes, dont certaines possédant un losange sur les murs, identifiant probablement les maisons des familles les plus importantes de la cité.

        Ici, ni or ni argent n’étaient utilisées, mais plutôt des pierres et des céramiques. C’est pour cela que les Espagnols abandonnèrent leur pillage pour se diriger vers Cusco et ses environs, plus riches.

        À chaque extrémité du complexe de Kuelap ont été découverts un mausolée et une construction mortuaire. À l’intérieur de ces mausolées, les corps étaient disposés en position fœtale pour permettre aux morts de revenir au moment de leur création. Comme beaucoup de civilisations pré-incas, les Chachapoyas croyaient que les morts allaient renaître. C’est pour cela qu’ils les mettaient dans le ventre de la terre-mère. De l’autre côté, dans la construction mortuaire, il n’y avait pas de porte. Seule une ouverture sur le toit de 70 cm donnait accès à l’intérieur afin de permettre aux morts de communiquer avec le ciel.

        Fait surprenant, des projectiles circulaires – destinés à être utilisés avec des lance-pierres – ont été trouvés sur le site. Mais ce n’était pas un système de défense : les Chachapoyas lançaient ces pierres au ciel pour implorer les dieux d’amener la pluie !

        Comment se rendre à Kuelap?

        1. Prendre un tour à Kuelap

        C’est l’option la plus simple. Il y a plusieurs agences qui organisent un tour d’une journée depuis Chachapoyas. Vous en trouverez facilement autour de la Plaza de Armas de Chachapoyas, départ tous les jours.

        • Le prix : autour de 120 soles par personne et inclut le transport jusqu’à Nuevo Tingo, le téléphérique (40 soles), l’entrée à Kuelap (40 soles), le guide sur place et le déjeuner à Nuevo Tingo. Mais il est mieux d y prendre un tour privé depuis Lima avec notre agence. Et nos prix vont en fonction de vos besoins et pas perte du temps.

        2. Se rendre en solo à Kuelap

      • Avec téléphérique: prendre un colectivo du Terminal Terrestre de Chachapoyas jusqu’à Nuevo Tingo (départs chaque heure, trajet 1h-1h30, 22 soles l’aller). À Nuevo Tingo, marchez jusqu’à Estacion de Embarqueet achetez le billet du téléphérique (40 soles, gardez le bien). Un minibus vous emmènera jusqu’à la plateforme de départ. Le trajet en téléphérique dure 20 minutes et offre une vue magnifique sur les environs.
      • Sans téléphérique: si vous voulez plutôt marcher jusqu’en haut, vous devez vous rendre en bus à Tingo (Viejo) pas Nuevo Tingo. De là, vous pourrez commencer l’ascension à pied jusqu’à Kuelap. Commencez tôt le matin car il faut compter environ 4h de montée, n’oubliez pas des snacks et de l’eau car il n’y a rien en chemin. Si vous êtes fatigués, il y a aussi l’option de revenir en téléphérique.
      • Une fois en haut vous devez payer 40 soles l’entrée à Kuelap. Comptez environ 2h pour visiter Kuelap.

      3. Les Chutes de Gocta

      Après avoir pris un bus pour arriver au dernier petit village, Cocachimba, ce sont 2h30 de randonnée qui m’attendent.

      Avec le climat tropical, la succession de montées et descentes n’est pas toujours facile. Pour ceux qui ne sont pas très sportifs, il est possible de faire le chemin à cheval. En marchant, on peut observer de nombreuses fleurs, arbres et papillons. Il y a aussi quelques champs de café et de sucre de canne.

      Tout au long du trajet on aperçoit les chutes de Gocta au loin, un autre lieu à voir absolument à Chachapoyas.

      Café sur le chemin de Gocta. Photo Geraldine Grego
      Chute de Gocta. Photo Geraldine Grego

      Une dame m’offre de l’eau de canne fraîchement pressé. Un peu trop sucré pour moi, mais ça me donnera des forces pour la suite !

      Jus de canne à sucre. Photo Geraldine Grego

      Les chutes de Gocta n’ont été dévoilées au monde qu’en 2005. Stefan Ziemendorff, Allemand qui  était en expédition pour trouver des momies, avait vu ces chutes de loin. Il voulait s’en approcher car il les trouvait étonnamment hautes. À ce moment, aucun chemin n’était tracé et il ne voulait pas s’y aventurer seul, mais personne ne voulait l’y amener. Pourquoi ? Car les habitants avaient peur de la cascade. Les habitants des alentours connaissaient la cascade, bien entendu, mais ne s’y étaient jamais approchés. Selon les légendes locales, ceux qui osaient s’y aventurer se faisaient ensorceler par des sirènes.

      Elles sont composées de deux chutes successives, de 231 mètres et de 540 mètres, pour un total de 771m de hauteur. Une fois arrivé, on se sent tout petit. Durant la saison des pluies, leur débit d’eau est encore plus important. La puissance du choc de l’eau sur les pierres crée une magnifique vapeur enveloppante.

      Après avoir pris une bonne « douche », je retourne, à mon rythme à Cocachimba, fière d’avoir réussi à faire la randonnée à pied.

      Comment se rendre à Gocta?

      Il faut prendre un bus jusqu’à Cocachimba, puis marcher 3-4h sur un chemin (bien indiqué) jusqu’à Gocta. Entrée : 10 soles. Attention, le dernier bus de retour vers Chachapoyas est à 17h, calculez bien votre temps!

      Chute de Gocta. Photo Geraldine Grego

      3. La ville de Chachapoyas

      La ville de Chachapoyas est la capitale de la région d’Amazonas, dans la province de Chachapoyas.

      C’est donc forcément ici qu’on arrive en premier lorsqu’on visite Chachapoyas, et c’est la ville idéale pour s’héberger. C’est d’ailleurs une jolie petite ville coloniale, sécuritaire.

      • Place d’Armes: coeur de la ville, c’est une grande place qui a conservé ses bâtiments coloniaux aux jolis balcons, aujourd’hui transformés pour la majorité en hôtels, restaurants et boutiques. On y trouve le palais municipal et l’archevêché, qui fut la maison d’Alejandro Toribio Rodríguez de Mendoza considéré comme un précurseur de l’indépendance du Pérou. Sur la place, on trouve la salle Gilberto Tenorio Ruiz, qui accueille l’exposition « El Reino de las Nubes – Los Chachapoyas » avec des momies.
      • Place de l’Indépendance: elle fut construite en l’honneur de la bataille de Higos Urco, qui fit partie de la guerre de l’Indépendance du Pérou
      • Pozo de Yanayacu: un puit de 1793 situé au Cerro Luya Urco
      • Casona Monsante:  maison à l’architecture coloniale typique de Chachapoyas, qui est devenue un hôtel. On trouve dans son patio de nombreuses begonias, orchidées et 1500 plantes exotiques de la région
      • Marché de Chachapoyas: coloré, vibrant, c’est le meilleur endroit pour découvrir la vie locale de Chachapoyas ainsi que des produits frais. Sans compter les plats préparés au 2e étage, un bon endroit pour manger pas cher!
      Plaza de Armas de Chachapoyas

      4. Les Sarcophages de Karajia

      Le site de Karajia ou Carajia, renferme des tombes et des sarcophages qui furent très importants pour la culture Chachapoyas.

      Les sarcophages appelés « Purunmachacos » par les locaux, sont perchés à 200 m du sol en pleine falaise. Ils mesurent jusqu’à 2.50m et on une forme anthropomorphe imitant un masque funéraire. Ils contenaient des momies chachapoyas et leur étude a permi de comprendre leurs croyances et leur mode de vie.

      Sachez qu’on ne peut pas avoir accès aux sarcophages afin de les préserver, mais on peut s’en approcher à quelques mètres.

      Sarcophages de Karajia

      5. Caverne de Quiocta

      C’est une caverne immense de 500m de profondeur où l’on doit rentrer obligatoirement avec un guide. Il faut apporter une lampe de poche car elle n’a pas été aménagée (et on ne voit rien), et des bottes car il y a de la boue. Aux normes péruviennes, ça passe!

      On y trouve des os et des crânes, des stalactites et des stalagmites, des peintures rupestres de la culture chachapoyas, ainsi que de nombreuses chauves-souris (inoffensives), le tout dans une ambiance mystique.

      À l’entrée de la grotte de Quiocta

      6. Les mausolées de Revash

      C’est un complexe funéraire perché à même la falaise. On y trouve des petites maisons bien conservées, aux murs peints de motifs rouges ayant des symboliques en rapport avec la vie et la mort. Ce sont en réalité des mausolées qui contenaient des momies de l’élite chachapoyas.

      Il y a encore beaucoup de mystère qui entoure le site, mais on sait que ces mausolées contenaient plusieurs momies, uniquement de personnes de haute importance. Pour des explications supplémentaires sur Revash, on peut également se rendre au musée de Leymebamba.

      Mausolées de Revash

      7. Le musée de Leymebamba

      À 45 minutes de Revash en voiture, le musée de Leymebamba est un vrai bijou.

      Dans un bâtiment inspiré de la culture chachapoya, on y trouve une collecion d’objets du quotidien et d’objets funéraires des Chachapoyas.

      Les grandes vedettes du musée dont les 200 momies retrouvées à la Laguna de los Condores, qui sont conservées sous vitre, dans des conditions optimales pour les préserver. Les momies datent de 3 différentes époques: culture chachapoya (800 à 1470), chachapoya-inca (1470-1532), époque coloniale (1532-1570).

      Faites un tour dans le jardin, on y trouve 100 espèces d’orchidées locales!

      Prévoyez environ 2h pour la visite, il y a beaucoup à voir!

      8. Le Lac des Condors

      Voici un lieu tout à fait hors des sentiers battus.

      Imaginez un lac d’un bleu foncé, presque noir, perdu dans la jungle à 2600m d’altitude, entouré de montagnes vertes.

      À 45km de la civilisation et 3 jours, alternant cheval et marche dans la boue pour s’y rendre, c’est toute une aventure qui vous attend! Le chemin n’est pas balisé, il faut s’y rendre avec un guide.

      Ici on été trouvées en 1997 200 momies dans 6 mausolées, avec des colliers de coquillages, des céramiques, des tissus, objets d’argent, et autres artefacts.

      Le lac fut un lieu important de la culture Chachapoya et on peut voir aujourd’hui les vestiges d’un village dans les hauteurs du lac.

      La laguna de los Condores à Chachapoyas

      9. Les Chutes de Yumbilla

      Cinquième plus haute chute au monde, la chute de Yumbilla (896m) est plus haute que la chute de Gocta et offre une beau défi à ceux qui aiment marcher en pleine nature.

      On y arrive en empruntant un sentier à la végétation exotique, avec plusieurs orchidées, papillons, perroquets, colibris et (avec un peu de chance) des singes laineux à queue jaune.

      En prime, on peut se baigner au pied de la chute! D’autant plus qu’on se retrouve souvent seul sur place car c’est très peu touristique.

      Se rendre à Yumbilla:

      • De Chachapoyas prenez un colectivo jusqu’à Pedro Ruiz
      • Prendre un mototaxi jusqu’à Cuispes (25 min)
      • Sinon Chachapoyas- Cuispes en voiture prendr environ 1h15
      • De Cuipes, on arrive à Yumbilla en 2h30 environ

      Yumbilla. Photo Paulo Tomaz

      10. La Vallée de Huaylla Belen

      À un peu moins de 3h de route de Chachapoyas se trouve Huaylla-Belen, une vallée verte à 2750m d’altitude. Une longue et étroite rivière la traverse, appelée « Serpiente de Plata », Serpent d’Argent, en référence à ses nombreux méandres.

      On trouve aux alentours des forêts humides, habitats naturels de nombreux oiseaux.

  • 11. Le Canyon del Sonche

    Il faut d’abord se rendre à Huancas, village réputé pour ses poteries, soit en colectivo (20 min) ou en marchant depuis la ville de Chachapoyas.

    En marchant 1km, on arrive au Canyon de Sonche, de 950m de profondeur et traversé par la rivière Sonche. À 5 min de marche on trouve un mirador qui offre une très belle vue sur le site.

    Sinon, en marchant 1h au nord de Huancas, vous arriverez à la colline de Huanca Urco qui offre aussi un superbe point de vue, et où convergent les rivières SoncheVitaya et Utcubamba.

    12. Mendoza, que voir?

    Mendoza, la capitale de Rodriguez de Mendoza, est située à environ 3h au sud-est de Chachapoyas.

    Amateur de café? Sachez que c’est une région très fertile et c’est la principale région productrice de café d’Amazonas!

    En plus de visiter une coopérative de café, vous pouvez faire un tour au Lac Huamanpata, aux eaux thermales de Tocuya, la caverne d’Omia

    Comment se rendre à Chachapoyas?

    Avion depuis Lima

    • Prendre un avion jusqu’à Tarapoto. Coût : environ 100 $USD l’aller en fonction de la période de réservation. Il faut ensuite prendre un combi pendant 8-9 heures pour arriver à Chachapoyas.
    • Prendre un avion jusqu’à Jaen: une nouvelle route aérienne avec LATAM (1h30). De là, il faudra prendre un bus jusqu’à Chachapoyas (3h30). Prix du bus 40 soles avec Turismo Dias. L’information exacte reste à confirmer.

    Bus depuis Lima

    • Prendre directement un bus de Lima à Chachapoyas. Durée du trajet : environ 22 heures, prix a consulter : 200 soles l’aller (soit environ 54$USD), avec la compagnie de bus Movil Tours.

    Pour notre part, c’est la dernière option a choisir. C’est certes assez long, mais les paysages sont très beaux, et aucun changement n’est à effectuer. Et puis si vous aime le bus et l’aventure ! Attention cependant lors de la saison des pluies car il y a des glissements de terrains et les routes sont souvent bloquées.


    Où dormir à Chachapoyas?

    Il existe plusieurs options d’hébergement pour tous les budgets, du backpackers de base, jusqu’à l’hôtel de luxe, en passant par les éco-lodges. Voici nos 3 meilleures recommandations d’hébergement à Chachapoyas:

    • Chachapoyas Backpacker : c’est la meilleure option pas chère à Chachapoyas. Tout est très propre, et il y a une cuisine à disposition. Mais surtout José, le gérant de ce backpackers, est adorable. Il connaît même quelques mots de français et sera toujours disponible et content de vous aider ou vous en dire plus sur sa région, les activités à faire etc. Je m’y suis sentie bien, et c’est important, surtout si on voyage seule! À partir de seulement 19 euros la nuit!

    • La Casa de los Balcones: une charmante maison coloniale à deux pas de la Place d’Armes, propre, confortable et avec un excellent service.  À partir de seulement 35 euros la nuit en chambre double.
    • La Xalca Hôtel: voici un très bel hôtel à Chachapoyas, situé à 2 rue de la Plaza de Armas. Magnifique patio, très grande chambre , au calme, avec vue jardin et montagne. Wifi gratuit et très bon petit-déjeuner. Un excellent rapport qualité prix pour un confort supérieur! À partir de seulement 79 euros la nuit, avec petit déjeuner.

    Faut-il passer par une agence ?

    Tout dépend du temps que vous avez et de votre volonté d’organisation.

    Dans notre cas, on n’avais pas beaucoup de temps, on a passée par Machu Picchu Perou qui organise des merveilleux tours d’une journée dans la région.

    Ceci dit, si vous cherchez un package de plusieurs jours avec visites guidées et hébergement, on vous recommande notre agence.

    Quoi apporter à Chachapoyas?

    De bon souliers de marche, un imperméable car les pluies sont assez fréquentes (surtout de décembre à fin avril) de la crème solaire, de l’eau, et un chapeau pour vous couvrir du soleil. N’oubliez pas également des snacks pour les randonnées car il n’est pas facile d’en trouver en chemin.

    Quand visiter Chachapoyas?

    Amazonas est une région très verte, Pourquoi? Car il pleut beaucoup! En effet, la saison des pluies s’étend de novembre à avril. Il vaut donc mieux éviter d’y aller à cette époque de l’année car les routes et les sentiers sont plus difficilement praticables.

    Le meilleur moment pour visiter Chachapoyas est de mai à octobre.

    Carte touristique de Chachapoyas

    Voici une carte pratique pour mieux situer les attraits incontournables de Chachapoyas!